Quels sont les impacts du rythme de travail en horaires décalés ?

Aujourd’hui, 20% de la population française active travaille en horaires décalés et ce rythme de travail a des conséquences sur la santé de l’individu. En effet, selon l’étude de Roos et al., de 2013, la prise de poids moyenne chez les salariés en poste de nuit est de plus ou moins 5 kilos. Ce chifre a été aussi confirmé chez les soignants puisque les infirmier(e)s de nuit sont deux fois plus à risque de prendre plus de 5 kg après dix ans de travail que leurs collègues de jour (selon une étude de l’Inserm datant de 2001).

Quels sont les impacts d’un poste en horaires décalés sur le rythme circadien ?

Le rythme circadien est défini par l’alternance entre la veille, c’est-à-dire la période de la journée pendant laquelle on est éveillé et le sommeil, c’est-à-dire celle pendant laquelle on dort. Il est d’environ 24 heures et peut varier d’un individu à l’autre. Bien que cette variation reste limitée à une ou deux heures. Ce rythme est très stable d’un individu à l’autre au cours des différentes périodes de sa vie. Il prend probablement son origine dans le cadre de la régulation de notre horloge interne.

2 hormones sont sécrétées pendant les 24 heures du rythme circadien et permettent de réguler le sommeil

  • • La mélatonine : produite la nuit pendant que le corps se calme, libérée pour favoriser le déclenchement du sommeil
  • • Le cortisol : produit pendant la journée, permet de se sentir éveillé, et représente un signal d’alerte pendant la journée.

Lorsqu’un individu travaille en horaires décalés, le rythme circadien est complètement perturbé dû à : 

  • • La stimulation cérébrale et le maintien de l’éveil pendant la période de nuit
  • • L’exposition à la lumière du jour non structurée
  • • Le non respect des signes de sommeil et d’endormissement 
  • • La perturbation des productions hormonales 
  • • Etc.

A cela s’ajoute la dérégularisation des rythmes de vie puisqu’un salarié en horaires décalés suit souvent un rythme variant de semaine en semaine voire de jour en jour.

Quelles sont les conséquences d'un poste en horaires décalés sur la santé ?

  • • La prise de poids
  • • La perturbation du sommeil 
  • • Le déséquilibre et la déstructuration de l’alimentation 
  • • La perturbation du rythme d’activité physique
  • • Les effets sur la santé psychique et/ou sur les performances cognitives (signes de dépression, risque de burn-out, vie sociale perturbée, déséquilibre familial, mal-être au travail etc.)
  • • L’augmentation des risques d’apparition d’une ou de plusieurs maladies (cancer, diabète, maladies cardiovasculaires etc.) 
  • • L’augmentation du risque d’apparition d’un syndrome métabolique 
  • • Etc.

Quelles solutions pour prendre soin de soi tout en travaillant en horaires décalés ?

  • Agir sur les 4 piliers de la santé que sont  l’activité physique, l’alimentation, le sommeil et la santé mentale  apparaît comme indispensable pour rester en bonne santé. Pour cela, il est conseillé d’intégrer des petits gestes simples au quotidien pour tendre vers un changement de comportement durable dans le temps.

“Bien manger, bien bouger, bien dormir et être heureux fonctionnent en synergie et permettent de rester en bonne santé. Même si le but paraît difficile à atteindre, petits pas par petits pas on y arrive” – Sophie Le May – Ingénieur en Nutrition et Diététicienne chez HEKADEMY

  • Grâce à son réseau de formateurs experts, HEKADEMY vous propose une formation à destination des personnes travaillant en horaires décalés pour les aider à mieux vivre en horaires décalés. 

Au programme : 1 journée pour prendre soin de soi

  • La formation est dispensée par un(e) infirmier(e) diplômé(e) d’Etat formateur et ayant été formée par notre experte Prévention Santé afin d’allier expériences terrain et connaissances.

    Vous repartirez avec une meilleure connaissance de vous-même et de votre rythme de travail, et surtout avec des astuces à instaurer au quotidien pour améliorer votre qualité de vie donc votre BIEN-ÊTRE

    Retrouvez l’intégralité du programme et les modalités d’inscription de la formation sur notre site internet.

Découvrez notre formation :

Partagez cet article :)

A découvrir également...

A la une

La réforme du décret infirmier, une priorité absolue !

Alors que la formation infirmière est la plus demandée par les lycéens sur Parcoursup (90.000 demandes l’an dernier, pour 38.000 places aujourd’hui), le nombre d’abandons en première année d’étude ne fait que s’accroître.
En effet, selon des statistiques publiées par le ministère de la Santé, il a triplé en 10 ans, s’élevant à 10% des effectifs de première année en 2021.

Lire la suite »
A la une

Le don d’organe, un sujet délicat…

D’un côté, la tristesse, et de l’autre, la joie. D’un côté, la générosité, et de l’autre, le remerciement infini.
États et sentiments contradictoires pour un geste qui sauve des vies.

Lire la suite »